fr

fr

Activités

Le partenariat CBM-APROFEHTO, un partenariat qui a rehaussé le niveau d’APROFEHTO

Le partenariat CBM-APROFEHTO, un partenariat qui a rehaussé le niveau d’APROFEHTO

La seule et l’unique association de femmes handicapées au Togo, l’Association pour la Promotion de la Femme Handicapée au Togo(APROFEHTO) depuis avril 1997, date de sa création se bat pour la cause des femmes handicapées et les mères d’enfants handicapés. Pendant plus d’une dizaine d’années, APROFEHTO était toujours à l’étape embryonnaire à cause de manque d’opportunités de financement. Cependant, elle n’a pas lâché malgré les difficultés liées au financement, elle menait quelque fois des activités ponctuelles, même si celles-ci n’ont pas assez d’impacts comme elle l’aurait souhaité. Mais à partir de 2012, année de partenariat CBM-APROFEHTO tout à commencer à aller de mieux en mieux.
En effet, avec le projet « Renforcement de capacités socio-économiques des femmes handicapées et des mères d’enfants handicapés au Togo » (2012-2014) et le projet « Initiative pour promouvoir l’Inclusion de la femme handicapée au Togo » (2015- 2018) tous les deux financés par le même bailleur Christoffel Blinden Mission(CBM), le niveau de l’association s’est un peu rehaussé.

Partenariat CBM-APROFEHTO quels impacts sur la vie de l’association pour la Promotion de la Femme Handicapée au Togo ?

Si APROFEHTO, aujourd’hui a atteint un niveau aussi acceptable, c’est grâce à ce partenariat.Car il a permis à APROFEHTO de renforcer sescapacités, d’acquérir des expériences et des compétences dans la gestion de cycles de projet par exemple. Ces financements lui ont permis d’avoir un local équipé et un personnel compétent et rompu à la tâche. APROFEHTO aujourd’hui, rassemble plus de trois cent femmes handicapées et mères d’enfants handicapés contre une quarantaine en 2012.
Qu’est-ce que les membres ont bénéficié de ce partenariat ?
Environ trois cent femmes handicapées et mères d’enfants handicapés membres d’APROFEHTO ont bénéficié des renforcements de capacités sur :
 Les droits et de devoirs, l’estime de soi, le leadership, l’hygiène et la santé ;
 Handicap et le développement inclusif ;
 L’inventaire de stocks et la gestion de la trésorerie ;
 Education financière, conseil en gestion des AGRs ;
 L’entreprenariat ;etc

 Des sensibilisations sur :

 l’environnement et le développement durable ;
 les causes, facteurs de risques et les conséquences du cancer de sein et du col de l’utérus, avantages et dépistage précoce ;
 la violence faite à l’égard des filles et femmes handicapées ; etc

 Des cours d’Alphabétisation
 Création des groupes d’entraide pour l’épanouissement des femmes handicapées
 Prise en charge médicale des enfants ;
 Prise en charge des médicaments essentiels pour les enfants soumis au traitement à vie ;
 Accès aux micros crédit ;
 Des coups de pouce pour les plus vulnérables l’initiation des AGRs ;
 Dons d’aides techniques ;
 Suivi et accompagnement ; etc

Quels impacts ces projets ont sur la vie des bénéficiaires ?

Les projets « Renforcement de capacités socio-économiques des femmes handicapées et des mères d’enfants handicapés au Togo » et « Initiative pour promouvoir l’Inclusion de la femme handicapée au Togo », financés par CBM, ont des impacts sur la vie des femmes handicapées et les mères et leurs enfants handicapés.
Les actions de sensibilisations et des renforcements de capacités organisés régulièrement à l’intention de ces femmes sur les droits et devoirs, le leadership, l’entreprenariat, l’autonomisation, etc ont amené ces femmes à changer de mentalité, à comprendre le handicap autrement et l’accepter afin de vivre avec. Ces femmes, qui sous prétexte de leur handicap et des préjugés, se rendaient plus vulnérables plus qu’elles l’étaient à cause des discriminations, ont fini par à les surpasser et à s’intégrer dans leur communauté. Elles ont désormais compris que le handicap n’est pas une fatalité, il ne peut pas être un obstacle à leur évolution. Ces femmes aujourd’hui ont initié et exercent des activités qu’elles gèrent elles même. Elles se prennent en charge grâce à leurs activités. Elles créent des groupements au sein desquels sont acceptées les personnes.Aussi, APROFEHTO a t-elle renforcé leur capacité à travers les cours d’alphabétisation qu’elle a organisé à leur intention pendant trois bonnes années.

Autres partenaires d’APROFHTO, qu’ont-ils bénéficié à travers le partenariat CBM-APROFEHTO ?

Les partenaires locaux(les OPH, WILDAF-TOGO, FUCEC, ASSILASSIME etc ont bénéficié d’une manière ou d’une autre :
 Des formations/renforcements de capacités ;
 Opérations chirurgicales des femmes victimes de la fistule ;
 Accompagnement psycho social des femmes fistuleuses ;
 Des rampes d’accès aux infrastructures et à la communication au sein des Agences des IMF ;
 Dépôt de fonds de garanti pour octroi de prêts aux femmes handicapées et aux mères d’enfants handicapés ;
 Des outils de formation et de sensibilisation sur le handicap, la gestion des AGRs ; etc

Avantages de ces projets pour la population ? Les impacts sur la personne handicapée ?

L’une des activités phares de ces projets est l’organisation des émissions médiatiques et dans les quartiers sur les droits des femmes et des enfants. En effet, les émissions régulièrement organisées sur les droits des femmes et des enfants sur les radios et dans les quartiers de Lomé par APROFEHTO à l’intention de la population, ont permis à celle-ci de prendre connaissance des droits des personnes handicapées et de changer d’attitude à l’égard des personnes handicapées. Aujourd’hui, par exemple on assiste à la discrimination positive où les personnes handicapées sont parfois favorisées aux lieux publics.(dans certaines agences par exemple, on les fait entrer sans passer par la queue et on les assiste , ce qui n’était pas possible avant.

Le partenariat CBM-APROFEHTO, qui s’est concrétisé à travers le financement des projets « Renforcement de capacités socio-économiques des femmes handicapées et des mères d’enfants handicapés au Togo » et « Initiative pour promouvoir l’Inclusion de la femme handicapée au Togo » à APROFEHTO a beaucoup contribué à l’amélioration des conditions socio-économiques des femmes. Grâce à ces projets, la plupart de ces femmes sont devenues aujourd’hui des femmes leaders, financièrement autonomes et se prennent en charge sans trop de difficultés.

Enyonam A.ALIPUI

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité