fr

fr

Actualités

Le droit des personnes handicapées, une préoccupation de la société civile et les élus de l’assemblée nationale du Mali.

OXFAM [VOICE] LA FEMAPH et ses démembrements mènent un plaidoyer auprès des autorités Maliennes sur les droits des personnes handicapées.

Dans le cadre de l’exécution de ses programmes au Mali, Oxfam àtravers son projet VOICE en partenariat avec la FEMAPH a organisé une journée de visite institutionnellle à l’Union Malienne des Aveugles (UMAV), le 02 Septembre 2019 dans la cours de L’UMAV dont l’objectif était de plaider auprès de l’État, la prise en compte des besoins des écoles spécialisées, le cas des déficients visuels. Etaient presentes OXFAM, la FEMAPH les députés de la commune IV du district de Bamako Honorable Moussa KONE, de Sikasso Honorable BEREDOGO, du président du conseil national de la société civile Mr TOURE et des membres du bureau exécutif de L’UMAV.
L’Union Malienne des Aveugles est une association malienne créée en 1972 sous l’appellation « Association malienne pour la promotion sociale des aveugles » par Ismail Konaté, administrateur civil qui a perdu la vue suite au glaucome en 1964.
L’UMAV s’est fixée quatre axes d’intervention :

  • la prévention de la cécité ;
  • la scolarisation des enfants aveugles ;
  • la réadaptation en milieu urbain ;
  • la réadaptation en milieu rural.
    Malgré la convention relative aux droits des personnes handicapées dont le Mali est signataire stipule en son Article 1er : Objet que « La présente Convention a pour objet de promouvoir, protéger et assurer la pleine et égale jouissance de tous les droits de l’homme et de toutes les libertés fondamentales par les personnes handicapées et de promouvoir le respect de leur dignité intrinsèque ».
    Malgré une loi de protection sociale pour les personnes handicapées dont le décret d’application que les personnes handicapées attendent impatiemment, il reste beaucoup à faire au sein de l’UMAV dont entre autre :
  • la non transcription des manuels pédagogique en braille pour les élèves et les enseignants,
  • manque de matériels didactiques la non écoulement des produits fabriqués par les aveugles tel la craie, serpillière,
  • le nombres élevé des diplômés handicapées en chômage etc….

KOUYATÉ Mahamadou

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité