fr

fr

Actualités

Le Gouvernement ivoirien adopte une communication accessible à tous

Ce mardi 21 avril 2020, les associations des personnes sourdes et malentendantes de Côte d’Ivoire, en particulier et toute la communauté des personnes handicapées de Côte d’Ivoire, en général ont crié victoire en voyant un interprète en langue des signes lors du point de presse journalier du Gouvernement sur la pandémie du COVID19 présenté au Journal Télévisé de 20H sur la RTI 1.

RTI 1 Journal Télévisé de 20H du mardi 21 avril 2020

L’accès des population à la bonne information reste un outil essentiel dans la lutte contre la pandémie du coronavirus. C’est pourquoi en cette période de crise sanitaire, tout Etat se doit d’avoir une communication inclusive ; accessible à toutes les composantes de la société. Cependant, l’on avait constaté avec regret que la communication autour de la pandémie du COVID 19 ne prenait pas en compte les personnes sourdes et malentendantes en raison de l’absence d’interprète en langue des signes lors des points de presse et communiqués produits par les autorités ivoiriennes sur les chaînes de télévisions officielles. Ce manque d’information accentuait la vulnérabilité de cette frange importante de la population au COVID19.

Face à ce constat, les personnes sourdes et malentendantes de Côte d’Ivoire, soutenues par toute la communauté des personnes handicapées, sont montées ont créneau en développant des actions sur deux (02) axes stratégiques. D’une part, un plaidoyer auprès des autorités en faveur d’un accès à l’information pour tous en rappelant les dispositions pertinentes de la Convention des Nations Unies relatives aux Droits des Personnes Handicapées. Il s’agit notamment du préambule et l’article 2 qui positionnent la langue des signes comme une langue officielle ainsi que l’article 21 traitant de la Liberté d’expression et d’opinion et accès à l’information. D’autre part, plusieurs interprètes ont volontairement procédé à l’interprétation des communiqués officiels en langue des signes et leurs partages sur les réseaux sociaux au profit des personnes sourdes et malentendantes.

Heureusement, les autorités ivoiriennes ont répondu favorablement à ce plaidoyer. Ainsi, l’on a pu remarquer, avec satisfecit, la présence d’un interprète en langue des signes lors du point de presse du Gouvernement présenté au Journal Télévisé de 20H sur la chaîne nationale RTI 1 ce mardi 21 avril 2020. C’est donc le lieu de remercier les autorités ivoiriennes pour l’écho favorable donné au plaidoyer des personnes handicapées et féliciter tous les acteurs de ce fructueux plaidoyer.

RTI1 Journal Télévisé de 20H du mardi 21 avril 2020

Toutefois, bien qu’il soit important de savourer cette victoire, il ne faudrait pas perdre du vue le fait qu’il reste encore beaucoup à faire pour avoir une communication totalement accessible à tous en Côte d’Ivoire. C’est pourquoi les organisations de personnes handicapées doivent continuer leurs actions de plaidoyers dans ce sens.

Bohouo Kadélé Elvige Vincent,
Juriste, Consultant sur les thématiques liées au Handicap

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité