fr

fr

Activités

Le Bénin célèbre en différé la 22eme édition de la Journée internationale des personnes handicapées dans le département du Couffo à Aplahoué

Aplahoué, 13 Décembre 2018. (ABP)– Les personnes handicapées du Bénin soutenues par la ministre des affaires sociales et de la microfinance, Mme Bintou Chabi Adam Taro, les autorités politico-administratives et acteurs sociaux ont célébré mardi au centre de promotion sociale d’Aplahoué, la 22eme édition de la Journée internationale des personnes handicapées sous le thème: « des transformations durables pour une société inclusive ».

Plaidant la cause du handicap en cette occasion solennelle, le ministre des affaires sociales, Mme Bintou Chabi Adam Taro, a fait remarquer que les personnes en situation de handicap sont souvent considérées comme des exclus des secteurs productifs de l’économie. La plupart d’entre elles, fustige-t-elle, sont perçues comme dépendantes et ne peuvent accéder à l’autonomisation, alors qu’elles regorgent des potentialités qui méritent d’être valorisées.

"C’est pourquoi, il convient de sensibiliser les différentes couches de la société sur la nécessité pour elles, de veiller au respect de la dignité due à chaque personne, valide ou non, et à la reconnaissance de ses droits tant fondamentaux que socio-économiques. L’engagement et le concours de toutes les personnes en situation de handicap dans cette lutte s’avèrent nécessaires en vue de la construction d’une société juste, équitable et inclusive ", a-t-elle souligné.

Et la présidente de la Fédération de l’association de personnes handicapées du Bénin, Mme Géronime Tokpo, d’appeler le gouvernement à la prise, au cours du premier trimestre de l’année 2018, des décrets d’application de la loi portant protection et promotion des droits des personnes handicapées en République du Bénin dont le vote et la promulgation sont choses effectifs.

« Le chômage au sein des personnes handicapées va malheureusement de plus en plus grandissant et galopant et les grincements de dents sont énormes. C’est pourquoi, nous sollicitons de votre cœur de mère d’obtenir pour nous auprès du chef de l’État une décision de recrutement spécial des personnes handicapées à tous les niveaux », a-t-elle ajouté avant de prier le ministre d’associer les personnes handicapées à la prise des décisions qui les concernent.

Se voulant rassurant, le préfet du Couffo, Christophe Mégbédji a signifié pour sa part que les dirigeants sont conscients de la nécessité de mettre en œuvre des actions spécifiques visant à donner la chance aux personnes handicapées de participer activement, et à leur manière, à l’animation de la vie politique, économique, sociale, culturelle et sportive du Bénin.

Aussi, a-t-il invité les populations à toujours accorder une attention soutenue aux personnes handicapées afin qu’elles se sentent épanouies pour, ensuite, apporter leur contribution au processus de développement local.

Le ministre a remis aux personnes handicapées 39 tricycles dont 20 offerts par la Fondation Etisalat Bénin, représentée par Mme Dolorès Chabi Kao.

Selon le dernier Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH4-2013), le Bénin compte 92.495 personnes handicapées dont 6.478 dans le Couffo.

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité