fr

fr

Activités

La sensibilisation : un puissant moyen d’intégration sociale, économique et politique des personnes handicapées

Depuis la nuit des temps, la question du handicap est restée incomprise par le commun des mortels. Ainsi, beaucoup d'injustices, de bavures, de rejets et de stigmatisations ont été commis à l'égard des personnes handicapées pour des raisons que seuls les auteurs pouvaient expliquer.

La personne handicapée est une personne à part entière et non une personne entièrement à part comme le comportement de la société vis à vis d’elle tente de démontrer par pure ignorance. Pour éduquer, enseigner et informer les populations en général et les décideurs en particulier sur le handicap, seule la voie de la sensibilisation s’avère efficace et efficiente. Selon l’article 8 de la Convention Relative aux Droits des Personnes Handicapées, la sensibilisation se déroule ainsi qui suit :

1. Les États Parties s’engagent à prendre des mesures immédiates, efficaces et appropriées en vue de :

a) Sensibiliser l’ensemble de la société, y compris au niveau de la famille, à la situation des personnes handicapées et promouvoir le respect des droits et de la dignité des personnes handicapées ;

b) Combattre les stéréotypes, les préjugés et les pratiques dangereuses concernant les personnes handicapées, y compris ceux liés au sexe et à l’âge, dans tous les domaines ;

c) Mieux faire connaître les capacités et les contributions des personnes handicapées.

2. Dans le cadre des mesures qu’ils prennent à cette fin, les États Parties :

a) Lancent et mènent des campagnes efficaces de sensibilisation du public en vue de :

i) Favoriser une attitude réceptive à l’égard des droits des personnes handicapées ;

ii) Promouvoir une perception positive des personnes handicapées et une conscience sociale plus poussée à leur égard ;

iii) Promouvoir la reconnaissance des compétences, mérites et aptitudes des personnes handicapées et de leurs contributions dans leur milieu de travail et sur le marché du travail ;

b) Encouragent à tous les niveaux du système éducatif, notamment chez tous les enfants dès leur plus jeune âge, une attitude de respect pour les droits des personnes handicapées ;

c) Encouragent tous les médias à montrer les personnes handicapées sous un jour conforme à l’objet de la présente Convention ;

d) Encouragent l’organisation de programmes de formation en sensibilisation aux personnes handicapées et aux droits des personnes handicapées.

Le plan stratégique du développement mondial a mis l’accent sur le rôle et la participation des personnes handicapées dans le développement inclusif, équitable et durable, comme prévu par le Programme de développement durable à l’horizon 2030. En effet, les 17 Objectifs de développement durable et leurs cibles donnent la marche à suivre pour parvenir à un avenir meilleur et plus durable pour tous, en ne laissant personne de côté et en reconnaissant le handicap comme une question intersectorielle.

Le handicap est mentionné à plusieurs reprises dans les Objectifs de développement durable (ODD), en particulier dans les domaines de l’éducation, de la croissance et de l’emploi, des inégalités, de l’accessibilité des villes et des établissements humains, ainsi que dans la collecte des données et du suivi des objectifs.

Ce rôle de veille que doivent jouer les états doit être convertis en mission permanente et stratégique des Organisations de la la Société Civile (OSC), les Organisations Non Gouvernementales (ONG) et les Organisations des Personnes Handicapées (OPH) afin que la personne handicapée où qu’elle se trouve, puisse recouvrir sa dignité longtemps bafouée.

SALAHOU YEKINI Abdoul-Wahab

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité