fr

fr

Actualités

La Croix-Rouge au service des personnes handicapées de côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, la Croix-Rouge fait partie du nombre des structures qui se mobilisent pour freiner la pandémie à Coronavirus. Ainsi, le mardi 07 juillet 2020 à l'Institut des aveugles, elle a offert une campagne de sensibilisation aux personnes handicapées de Yopougon.

Après la cérémonie de distribution de vivres et non vivres aux personnes handicapées de Yopougon le vendredi 03 juillet 2020 à l’Institut des aveugles de Yopougon, la Croix-rouge de côte d’Ivoire sur instruction de sa tutelle a choisi le mardi 07 juillet 2020 pour une campagne de sensibilisation et d’échange avec les personnes handicapées de Yopougon sur la pratique des mesures barrières pour lutter efficacement contre la COVID-19.

Cette campagne de sensibilisation se fera sur 2 jours à savoir le mardi 07 juillet 2020 et le jeudi 23 juillet 2020 toujours à l’Institut des aveugles de Yopougon.

Pour l’ouverture de la campagne le mardi 07 juillet, les volontaires de cette organisation humanitaire ont également livré des informations générales sur la pandémie à coronavirus en particulier ses origines et comment s’est elle propagée dans le monde jusqu’à atteindre la Côte d’Ivoire notre beau pays.

Selon Madame ATTA psychologue à la Croix-Rouge « cette activité de sensibilisation a pour objectif d’amener les personnes handicapées à comprendre l’importance du respect des mesures préventives mais aussi de savoir quelles difficultés elles rencontrent pour mettre ces mesures en pratique »

Notons qu’au terme de cette activité, il ressort que la mise en pratique de ces mesures de prévention de la COVID-19 pose des problèmes Chez certaines tranches de personnes handicapées. Ainsi chez les non-voyants depuis le déclenchement de la pandémie, il ne bénéficient plus de l’aide des accompagnateurs ou des personnes qui les dirigent souvent en public à cause du respect des mesures de distance et du toucher. Aussi chez les personnes sourdes le problème de communication s’impose car elles ne bénéficient plus de lecture labiale en face d’un interlocuteur à cause du respect de la mesure du port de cache-nez.

Pour clore la séance, les volontaires de la Croix-Rouge ont rappelé que cette activité de sensibilisation s’inscrit dans le cadre de la mission de la Croix-Rouge qui depuis le début de cette pandémie a mobilisée plus de 800.000 volontaires, à ce jour. Le défi actuel reste l’engagement des personnes handicapées en tant que acteurs dans cette lutte pour freiner la propagation de la COVID-19.

NGANYIRE TUO
Rédactrice Côte d’Ivoire

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité