fr

fr

Activités

L’engagement des uns fait le bonheur des...

L'engagement des uns fait le bonheur des autres, c'est du moins, ce qui ressort parfois des Associations de Personnes handicapées militantes. Pour arriver au bout de son travail, il faut un dévouement et des sacrifices. Sylvain AKLE, Personne Handicapée moteur, professeur certifié d'anglais dans les écoles et collèges de Cotonou se livre à nos questions. Il a été un grand militant pour la cause des Personnes handicapées au Bénin

Militer dans une association de jeunes est une vocation unique qui consiste à donner son engagement et se sacrifier pour la défense des droits Humains et autres droits marginalisés.
Au Bénin, les personnes Handicapées se donnent la main pour relever le défis des autres et montrer une visibilité à leurs activités et actions.

Née dans les années 1990, L’Association des Personnes Handicapées était mis sur les fonds baptismaux pour défendre une cause noble et valable. Au file des années cette association a connu plusieurs personnes à la tête pour mener à bien les activités.

Selon l’ancien responsable, Sylvain AKLE, Personne Handicapée moteur, aujourd’hui Professeur certifié d’anglais dans les écoles et collèges de Cotonou, cette lutte avait été une lutte sans merci et farouche. Nous travaillons avec détermination et arrache pieds. À t’il laisser attendre.
Les choses ont changé et je salue l’engagement de chacun pour que la cause des Personnes handicapées soient reconnues par les autorités. Selon ce dernier, le militantisme est une vocation, une passion, l’ont ne trahit pas, l’on est prêt à refuser des postes pour la cause des autres. Les autorités avaient un respect pour nous pour que nous soyons reconnus dans les droits.
Les personnes handicapées au Bénin, mènent différentes activités pour se rendre autonome sur le terrain de l’emploi. Pour exemple, des personnes handicapées venues nombreuses dans le domaine de l’entreprenariat s’en sortent bien et tiennent bon selon les témoignages sur le terrain.

La loi portant protection et promotion des droits des personnes handicapées a été votée le 29 septembre 2017 par les députés à l’assemblée nationale, la promulgation de la loi est le soucis majeur de toutes les organisations de Personnes handicapées.

Rappelons que au Bénin, le militantisme est au beau fixe et l’on note une kyrielle d’associations dans les différents départements du pays pour une inclusion digne du nom.
Beaucoup de difficultés jalonnent le chemin mais ils faut tenir bon et se donner une vision, une orientation.
Marcel Candide HINVY, Journaliste spécialisé dans la question du Handicap et des droits Humains. Rédacteur sur le site Web proadiph

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité