fr

fr

Actualités

L’’autonomisation des personnes handicapées du Mali, une préoccupation pour le projet Empower de VOICE !

La session de réflexion sur l'autonomisation des personnes handicapées a été organisée du 03 au 04 décembre dans la salle de conférence de la maison du partenariat Angers-Bamako à Bamako par le projet Empower( VOICE).

Après 6 mois de pratique qui est d’enregistrer des messages vocaux sur les difficultés et les succès que rencontrent les diaristes (ceux qui tiennent un journal intime) que le projet Empower a organisé une session de réflexion du 03 au 04 décembre à Bamako. Pour favoriser les échanges et la prise de parole, chaque organisation bénéficiaire a exposé les obstacles et les facteurs d’appuis pour qu’elles puissent être autonomes et faire entendre leurs voix.
L’Association Malienne pour la protection des Albinos (AMPA) cherche à encourager la confiance en soi chez les bénéficiaires. Le regard des autres pèse beaucoup sur eux, leur faisant sentir trop différents des autres, contribuant ainsi à leur isolation. L’Union Malienne des Associations et Comités des Femmes Handicapées (UMAPH) cherche à faciliter le déplacement physique des handicapées. En effet ce n’est pas tout le monde qui peut avoir un équipement adéquat. Et pour ceux qui le peuvent, ils existent peu d’infrastructures adaptées à leur réalité. À cette autonomie physique, s’ajoute l’autonomie financière, soit l’accessibilité à un emploi. Et Agoratoire déplore l’exclusion sociale des déficients intellectuels.

Les deux jours de réflexion ont également permis aux participants de comprendre qu’il y a beaucoup de nuances autour du mot « autonomisation ». Chaque groupe cible a sa propre définition dépendamment de leurs besoins. Pour l’Association Malienne pour la protection des Albinos, l’autonomisation veut dire favoriser la protection de la peau des personnes atteintes d’albinismes et la lutte contre la déficience visuelle des albinos en rendant accessible des lunettes correctrices. Pour l’Union Malienne des Associations et Comités des Femmes Handicapées (UMAPH) l’autonomisation consiste à pouvoir se déplacer seul et travailler comme tout le monde.
Enfin pour Agoratoire l’autonomisation chez les déficients intellectuels est de faire tout seul les gestes rituels de la vie comme faire sa toilette, aller faire ses besoins, manger, s’essuyer la bouche et de s’épanouir en exerçant sa passion comme la cuisine, faire de la musique, l’art, etc.
Katoucha

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité