fr

fr

Actualités

L’ONU : La COVID-19 et ses conséquences pour les personnes handicapées

La crise du coronavirus touche tous les aspects de la société et les personnes handicapées (environ 15% de la population mondiale) sont loin d’être épargnées. « La pandémie affecte le milliard de personnes handicapées dans le monde », a récemment rappelé le Secrétaire général des Nations Unis, Antonio Guterres, dans un message vidéo présentant la note de synthèse produit par l’ONU sur les personnes handicapées et la COVOD-19.

Face à la menace disproportionnée de la COVID-19 qui pèse sur les personnes handicapées, l’ONU propose une réponse guidée par les droits humains et centrée sur quatre champs d’action. Primo, assurer l’intégration du handicap dans toutes les réponses et efforts de relèvement avec des actions ciblées ; secundo, assurer l’accessibilité des informations, des installations, des services et des programmes dans le cadre de la réponse au COVID-19 ; tertio, assurer une consultation significative et une participation active des personnes handicapées et les organisations les représentant à tous les stades de la réponse et des efforts de relèvement ; enfin quarto, établir des mécanismes de responsabilité pour s’assurer de l’inclusion du handicap dans la réponse au COVID-19. Il convient de souligner que les personnes handicapées ont des contributions à apporter pour lutter contre la crise et construire l’avenir.

De nombreuses personnes handicapées ont fait l’expérience de vivre des situations d’isolement et de dispositions de travail alternatives. Elles peuvent ainsi proposer des modèles pour traverser au mieux la situation actuelle. Les perspectives et les expériences vécues par les personnes handicapées contribuent à la créativité, aux nouvelles approches et à des solutions innovantes aux défis. Des investissements inclusifs doivent être garantis pour soutenir des résultats menant à l’inclusion des personnes handicapées. Les gouvernements, les donateurs, les agences de l’ONU et d’autres acteurs doivent établir des mécanismes de suivi des investissements pour s’assurer qu’ils touchent les personnes handicapées. Pour le Secrétaire général des Nations Unis, « protéger les droits des personnes handicapées, c’est investir dans notre avenir commun ».
https://www.youtube.com/watch?v=UkeG9-iqwqw

Daniel DAHOUINDJI/Proadiph Togo
Sources : 24heureinfo et ONU Info

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité