fr

fr

Actualités

L’Afrique de l’ouest au cœur de la CDPH

Formation Des Formateurs, Conseillers Et Leaders Sur La Convention Des Nations-Unies Relative Aux Droits Des Personnes Handicapees


Du 27 août au 05 septembre 2012 s’est déroulée à COTONOU au Bénin, la formation de formateurs, conseillers et dirigeants FFCDPH (CDPH TOTAL) organisée par Handicap International et l’Alliance internationale du handicap (IDA) dans le cadre du projet « Droit, égalité, citoyenneté, solidarité, inclusion des personnes handicapées » (DECISIPH).
Cette formation avait pour objet de former des membres d’organisations de personnes handicapées sur l’esprit et le contenu de ladite convention en vue de disposer d’une ressource humaine capable de travailler à son application effective dans les différents pays. A cet effet, elle a regroupé les participants venus des États Parties que sont : le Bénin, le Burkina Faso, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.
On notait également la présence de Monsieur JAVED Abidi, Président de l’Organisation mondiale des personnes handicapées (OMPH) qui a spécialement effectué le déplacement à Cotonou pour soutenir et encourager l’initiative, partager avec les participants sa vision des choses et formuler des conseils et recommandations nécessaires à l’application de la CDPH dans leur pays respectif.
L’ouverture officielle de la formation a été présidée par le Directeur de cabinet du ministère de la Famille, de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Personnes handicapées et des Personnes du troisième âge du Bénin, représentant Madame la Ministre empêchée. Après les discours du représentant de madame la ministre, de Monsieur JAVED Abidi, Président de l’Organisation mondiale des personnes handicapées (OMPH), celui de la Coordinatrice Régionale DECISIPH Afrique de l’Ouest Cathy DIMBARRE KPEHOUNTON, un couple de chanteur déficient visuel a tenu l’assemblée en haleine par leurs voix hypnotique et la profondeur de leur chanson.

PENDANT CES 10 jours de formation, les participants venus de divers horizons, ont suivi le premier module de formation sur la CDPH autour des thèmes très enrichissants dont quelques-uns peuvent être résumés comme suit :

L’approche basée sur les droits humains :

Les personnes handicapées en tant qu’elles sont des êtres humains à part entière doivent jouir de tous les droits reconnus à la personne humaine et proclamés par les instruments internationaux de protection des droits de l’Homme.

Introduction à la CDPH :

Cependant, beaucoup de barrières environnementales, sociales et culturelles empêchent la jouissance effective de ces droits par les personnes handicapées du fait de leur situation de handicap. Ainsi, la CDPH adoptée par les Nations-Unies le 13 décembre 2006 se veut être l’instrument juridique ayant pour objet de garantir la jouissance effective de tous les droits et de toutes les libertés fondamentales par toutes les personnes handicapées sur la base de l’égalité avec les autres. Elle crée donc les conditions spécifiques dont les différents groupes de personnes handicapées ont besoin pour la jouissance effective de leurs droits.
Faut-il rappeler que la CDPH ne vient pas créer de nouveaux droits, mais garantit les conditions nécessaires à la jouissance effective des droits de l’Homme en général par les personnes handicapées.

Égalité et non discrimination :

En son article 5, la CDPH interdit toute discrimination fondée sur le handicap y compris les dénis d’aménagements raisonnables.

Obligations des État, parties prenantes et politiques publiques :

Pour garantir la mise en application de la CDPH, l’article 4 du même instrument impose des obligations d’ordre législatif, administratif, technique et matériel aux États qui sont parties à la convention.

Les différents groupes de personnes handicapées et la CDPH :

Ce thème nous a permis d’analyser et de comprendre comment la CDPH prend en compte chaque type de handicap : physique, visuel, auditif, intellectuel, psychosocial etc.

Travail et emploi :

Il s’agit là d’une question très actuelle ; la CDPH en son article 26 traite du droit au travail pour la personne handicapée et en définit les conditions pour son exercice effectif.

Vivre au sein de la communauté :

Contenu dans l’article 19 de la CDPH, ce thème qui a particulièrement intéressés tous les participants leur a surtout permis de comprendre le sens de la vie en communauté pour la personne handicapée intellectuelle, les supports dont elle a besoin pour réaliser son autonomie dans la société.

Suivi de la CDPH et système des nations unies :

Pour veiller à l’application effective de la CDPH par les États parties, les Nations-Unies mettent en branle tout un système complexe de suivi.

Mobiliser le mouvement des personnes handicapées :

La mise en œuvre et le respect effectifs de la CDPH dans nos différents pays dépendra fort de l’activisme des Organisations de Personnes Handicapées (OPH). Pour ce faire, un certain nombre de conditions sont requises pour un mouvement sérieux, fort et efficace.
Ces différents thèmes et d’autres encore ont été développés selon une méthodologie dont on ne peut s’empêcher de parler.

Qu’est ce qu’une bonne formation ?

Pour réaliser une bonne formation, il faut choisir sa méthodologie en fonction de son auditoire, bien maîtriser son sujet, faire participer l’auditoire aux activités et tenir dans le timing.
Plusieurs types de méthodes ont été employés par les formateurs, illustrant ainsi plusieurs pistes méthodologiques. L’objectif de cette formation est en effet aussi de former des formateurs de formateurs ;
Beaucoup de travaux en groupe suivis de plénières, des débats, participations personnelles des participants, des jeux, des exercices de maison, des stimulations de scène de formation nous permettaient de mettre en pratique au fur et à mesure les connaissances acquises et de les perfectionner. Ainsi les participants retiendront que pour réaliser une bonne formation, il faut choisir sa méthodologie en fonction de son auditoire, bien maîtriser son sujet, faire participer l’auditoire aux activités et tenir dans le timing.

Quelques activités très intéressantes se sont aussi greffées à la formation et méritent d’être abordées.
Ainsi, le président de l’OMPH, Javed Abidi, a profité de l’occasion pour rencontrer les dirigeants des OPH afin d’échanger avec eux sur un certain nombre de préoccupations liées au bon fonctionnement de l’organisation mondiale.
Une délégation des participants a en outre été reçue en audience par la Ministre en charge des personnes handicapées du Bénin.
Cette formation aura été un véritable voyage au cœur de la CDPH. Malgré l’intensité du programme, les participants ont unanimement salué la qualité de la formation, la pertinence des connaissances acquises, les compétences mise à leur disposition ainsi que l’atmosphère conviviale entre participants d’une part, et entre participants et formateurs d’autre part. Le rôle inestimable de la presse dans le plaidoyer sur la CDPH a été vraiment mis en exergue par le groupe d’action des journalistes pour la promotion des droits des personnes handicapées du Bénin. En effet ce groupe a édité un numéro spécial du bulletin « notre voix » très édifiant avec reportage, interview, témoignage sur la formation. Le groupe de journaliste a reçu les encouragements et remerciements de l’ensemble des participants exprimé par un cadeau symbolique. En retour tous les participants ont reçu un exemplaire du journal.
Malgré l’emplacement idyllique du lieu d’hébergement, les participants ont rencontré quelques problèmes d’accessibilité et ceci, déjà à partir des différents aéroports.
Aussi, en dépit de la satisfaction générale des participants, les uns et les autres ont quand même émit le regret de n’avoir pas eu l’occasion de visiter le pays d’accueil jusqu’à la fin de la formation.
« Tous les droits de l’Homme pour toutes les Personnes Handicapées ! » Rendez-vous dans six mois pour le deuxième module !

Geronime TOPKO : Benin
KONE Rokiatou DIAKITE : Mali
KONE Henry : Burkina

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité