fr

fr

Actualités

Journée mondiale de la canne blanche : Se déplacer de façon sûre et autonome

Le Niger s'est joint au reste du monde pour célébrer le 15 octobre dernier la journée mondiale de la canne blanche. La canne blanche se veut un moyen technique proposé aux personnes déficientes visuelles et aux personnes malvoyantes.

Elle aurait été inventée par James Biggs, un photographe britannique, en 1921. Après avoir perdu la vue à la suite d’un accident James Biggs entend être plus visible dans le trafic routier. Aussi, la canne blanche possède plusieurs fonctions dont entre autres :
le signalement : il a pour but d’avertir les autres passants du problème visuel qu’a la personne et qu’il faut donc être plus vigilant et attentif vis à vis d’elle. Elle peut de même favoriser la demande d’aide. En clair, elle permet la reconnaissance du statut de personne handicapée.
Le contrôle : il permet d’étayer le visuel. Il rassure la personne handicapée.
La protection : Elle est utilisée en intérieur et permet d’éviter de toucher les obstacles directement.
La détection : Elle permet d’explorer l’espace environnant, de déceler les obstacles bas et par son toucher, de donner des informations sur la nature du sol, pouvant servir de repères par exemple. Elle peut aider la personne déficiente visuelle à libérer son attention du sol.
L’appui : elle n’a pas la fonction de détection, mais associe celle d’appui et de signalement pour des personnes ayant des troubles de l’équilibre.
Au Niger, la canne blanche est utilisée par plusieurs personnes déficientes visuelles, quand même elles sont uniquement des hommes. La canne blanche joue un grand rôle dans le quotidien de ceux qui l’utilisent. << je me déplace depuis quatre ans grâce à la canne blanche. Elle m’est très utile, avant je me faisais guider et mes déplacements étaient limités. Mais ce n’est plus le cas aujourd’hui>> Harouna Adamou indique.
L’avènement de la canne blanche a changé carrément le cours de la vie Boulyeidou Ali : << Jai perdu la vue six ans après la retraite, avant la canne blanche me déplacer était un véritable parcours de combattant. Du coup je restais cloué tous les jours sur mon siège. Mes visites, et autres rendez-vous n’étaient programmés que le week-end. Grâce à cette canne je suis libre de mes mouvements>>.
Pour le vice-président de l’union nationale des Aveugles du Niger, M. Moussa Nasser (UNAN), l’utilisation de la canne ne peut que être encouragée. << En effet, si elle trouve toute son importance dans les pays développés, où le respect de la déficience est reconnu, ce n’est pas au Niger qu’ elle n’aura pas d’utilité. Si même ayant la vue certains automoblistes ne vous considèrent, ce n’est pas lorsque vous pouvez pas les voir qu’ils considéreront. La canne permet de nous identifier c’est un outil dont la nécessité et l’utilité ne sont plus à démontrer pour la personne déficiente qui veut se déplacer sûrement>> précise-t-il.
Il existe par ailleurs plusieurs sortes de cannes blanches possédant chacune une fonction spécifique. Ainsi, nous avons la canne d’identification, la canne d’appui et la longue canne de locomotion.

Bissoundi Zeinabou pour la FNPH

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité