fr

fr

Actualités

Ecole soli des jeunes déficients visuels au Niger

L'éducation des enfants handicapés visuel a été initié en 1963.

L’éducation des Enfants Handicapés visuels a commencé au 17e siècle en France par Valentin HAUY, premier instituteur des Aveugles.
Dans la même foulé Louis BRAILLE, en 1709, a amélioré cette forme d’éducation en inventant le système braille. Ce système repose sur six (6) points en reliefs. Au Niger, l’éducation des enfants porteurs de handicap visuel a été initiée en 1963 par des missionnaires à travers la scolarisation de deux non-voyants au Nigéria qui ont été rejoints par un troisième en 1970. Puis, l’école Soli Abdourahamane, initialement appelée « Ecole Nyyaa des jeunes aveugles », a ouvert ses portes le 16 février 1979 à Niamey à l’initiative de l’Association Nigérienne pour la Promotion des Aveugles (ANPA) devenue Union Nationale des Aveugles du Niger (UNAN) le 20 septembre 1988.

Elle œuvre pour l’éducation des Jeunes Aveugles et malvoyants dans le cadre de l’enseignement spécialisé au Niger. De sa création l’école Soly Abdourahamane compte quatre (4) élèves et deux (2) enseignants. Elle est située à Niamey au quartier Yantala haut à 100 m à l’Est de l’ex cinéma HD .

l’école Soly Abdourahamane, est un établissement de cycle de base I accueillant uniquement des enfants déficients visuels (non-voyants et malvoyants) donc c’est un établissement de type spécial. Elle a pour objectif d’assurer l’instruction publique, l’éducation et la formation professionnelle des jeunes non-voyants. L’école recrute sur l’ensemble du territoire national par conséquent pratique le système d’internat (pour l’ensemble des scolaire non-voyants) au regard de la situation sensorielle et la position sociale des élèves qui sont généralement issus de familles pauvres. Elle accueille également des déficients visuels tardifs provenant des établissements ordinaires pour réadaptions et poursuite de scolarité et assure le suivi des ex-élèves jusqu’à l’intégration sociale.

La variante pédagogique utilisée résulte du programme officiel adapté aux besoins spécifique des non-voyants. Les disciplines enseignées sont : l’initiation à l’écriture braille, à la lecture, les jeux éducatif, la mobilité orientation dont la pratique permet aux élèves non-voyants de se déplacer et tout ce qui a trait à la scolarisation notamment la musique avec une unité vocale essentiellement composée de scolaire de scolaires non-voyants et le sport..

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité