fr

fr

Présentation

De l’écriture braille classique au braille informatique

L’alphabet braille se base sur un système de points en relief qui permet aux déficients visuels de lire. Il a été inventé aux alentours de 1825 par Louis BRAILLE devenu non-voyant dans sa prime enfance alors qu’il n’avait que seize ans. Cet alphabet a dû être adapté à l’informatique.

En effet, pour créer son alphabet, Louis BRAILLEse base sur un système d’écriture nocturne appelé sono graphie inventé par un ancien officier d’artillerie, Charles Barbier de la Serrepour que les militaires puissent communiquer en langage codé dans l’obscurité.
Plutôt que de coder des sons, Louis BRAILLE choisit de coder des signes typographiques latins. Lettres, ponctuation etc. sous forme de grilles de six points, deux colonnes de trois. Cet alphabet est adapté à chaque langue. Braille layant conçu pour le français.

Cependant, ce système ne pouvant produire que soixante-quatre combinaisons, il a été rajouté de points supplémentaires pour s’adapter à l’informatique : 256 combinaisons.
A présent, avec la progression de la technologie, les non-voyants peuvent lire les pages sur ordinateur grâce à des logiciels, des lecteurs d’écran qui transforment le texte à l’écran sois en texte parlé grâce à la synthèse vocale, sois en page braille. La page à l’écran peut être lue grâce à une plage tactile ou plage braillesur laquelle se trouvent de petits pic aux qui se lèvent et baissent au gré de la lecture pour former des lettres. Il est d’ailleurs possible d’imprimer un document en braille grâce à des imprimantes spéciales ou

embosseuses.

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité