fr

fr

Revue de presse

Côte d’Ivoire/ prise en charge des enfants autistes, un défi à relever

La prise en charge des enfants autistes en Côte d'Ivoire ne bénéficie d'aucune structure spécialisée

le Centre d’action médico-psycho-social de l’enfant (CAMPSE), où 50 enfants parmi la soixantaine de pensionnaires âgés de 3 à 18 ans sont atteints d’autisme ne dispose pas d’infrastructures de bonnes qualités.

Pour une prise en charge normale de l’autisme, au moins six spécialistes sont requis : un pédopsychiatre, un éducateur spécialisé, un neurologue, un psychomotricien, un orthophoniste et un ergothérapeute.

Or "le pays ne dispose même pas des trois derniers...", avoue une spécialiste en psychiatrie.

Outre le manque criant de structures spécialisées, les enfants souffrant de ce trouble du développement mal connu sont victimes de "préjugés socio-traditionnels" et ostracisés, relève-t-elle. "Esprits maléfiques, enfants sorciers, possédés ou réincarnations du diable", tout y passe.

C’est un problème d’ignorance, c’est ancré (dans les croyances) et il est difficile d’aller convaincre quelqu’un au village que l’enfant autiste n’est pas un possédé.

En Afrique, l’autisme n’est pas seulement un handicap, c’est aussi une condamnation sociale.

C’est Une chance inouïe quand diagnostiqué autiste, l’enfant est admis dans un centre spécialisé.

Aujourd’hui, il n’existe en Côte d’Ivoire que quelques structures privées plus ou moins développées et coûteuses. Au CAMPSE, la prise en charge coûte 800.000 francs CFA par mois (1.200 euros), alors que le salaire moyen ne dépasse pas 180.000 FCFA (274 euros).

Malheureusement, l’autisme fait l’objet d’une indifférence des pouvoirs publics ivoiriens, Le 2 avril, la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme passe inaperçue en Côte d’Ivoire, où elle n’est jamais célébrée.

Notons que la première étape pour faire changer les choses est de faire comprendre que les enfants autistes ne sont pas des sorciers. Qu’ils peuvent intégrer la vie sociale normale.« changeons nos regards et nos mentalités...  »

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité