fr

fr

Activités

Côte d’Ivoire la problématique de l’éducation inclusive

Le projet EDUCATION INCLUSIF est mené à travers un partenariat entre le Ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Le Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale, Ainsi que le Ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, En collaboration avec l’ONG Société Sans Barrières – Côte d’Ivoire, L’ONG internationale CBM et grâce au soutien financier de l’Union européenne, depuis 2014.

Depuis la rentrée scolaire 2013-2014, le système éducatif ivoirien met en œuvre, dans le cadre de son programme Education Pour Tous, une action d’immersion des enfants en situation de handicap dans les écoles ordinaires. Cette action est appelée Projet Education Inclusive en Côte d’Ivoire. Elle est mise en œuvre par trois ministères techniques, le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle (MENETFP), le Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale (MEPS) et le Ministère de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité (MFPES), en collaboration avec l’ONG locale Société Sans Barrières – Côte d’Ivoire (SWB-CI) et l’ONG internationale Christoffel Blinde Mission (CBM).

Ce projet puise son cadre formel et juridique dans la CDPH à travers ces :
- Article 7 Enfants handicapés
- Article 8 Sensibilisation,
- Article 9 Accessibilité,
- Article 24 Éducation.

Ce projet pour sa réalisation se décline en trois phases :

Cette première phrase qui était horcestré par SWB-CI, il était question d’expérimenter l’éducation inclusive avec pour échantillonnage des enfants Sourds, formés, suivis et introduit dans les écoles ordinaires.
Suite aux bon résultats produits ce qui a cuciter un engouement des autres partenaires pour la mise en place des autres phases.

Cette action, dans sa phase 2, cible les localités suivantes : Abidjan (Yopougon, Abobo, Koumassi, Port-Bouët), Dabou, Agboville, Toumodi, Oumé, Yamoussoukro, Bouaké, Abengourou, Man et Korhogo.
Comme cibles les enfants Sourds, Non-voyants, handicapées physiques, de petite taille, albinos...
La stratégie de mise en œuvre, accorde une importance capitale à l’implication des acteurs locaux. De ce fait, des comités locaux plurisectoriels ont été mis en place dans chaque zone d’exécution du projet.
Ces Comités locaux ont bénéficié de renforcement de leur capacités à travers des formations sur la question du handicap et de l’éducation inclusive dans le but de renforcer les actions de sensibilisation locales.
Dans cette phrase il était question de former progressivement les acteurs du système éducatif (inspecteurs, conseillers, directeurs, éducateurs, enseignants...)aux techniques de communication accessibles ( braille et langue des signes) et sur le handicap.

Dans sa phase 3 et comme perspective du projet éducation inclusive Côte d’Ivoire c’est l’inclusion des enfants en situation de handicap dans toutes les écoles ordinaires.

Rédacteur PROADIPH, Côte d’Ivoire
DIABATÉ ADAMA

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité