fr

fr

Revue de presse

Côte d’Ivoire/bonne nouvelle pour les parents des enfants en situation de Handicap intellectuel

Un complexe médico-psychopédagogique qui portera le nom de l’ex-première dame Henriette Konan Bedié pour lutter contre «le Handicap intellectuel » ouvrira très bientôt en Côte d’Ivoire. Au centre de cette installation, une assistance sociale pour 150 enfants en situation de handicap intellectuels.

Les parents des enfants en situation de handicap intellectuel de Côte d’Ivoire verront bientôt leurs enfants pris en charge et ce, grâce au bureau de l’Association pour la Réinsertion des enfants par une Éducation Adaptée dénommée AREEA. Ce centre d’assistance social verra bientôt le jour à Bingerville. Il sera construit sur une superficie de 4280 m2 et constitué d’un foyer d’hébergement ainsi que de plusieurs ateliers d’apprentissage. Le centre pourra accueillir plus de 150 enfants, avec une prise en charge pluridisciplinaire personnalisée et adaptée à chaque enfant

Un foyer d’hébergement d’une capacité de 50 pensionnaires, viendra en soutien aux familles dans la prise en charge des enfants en situation de handicap à Abidjan et de l’intérieur du pays

Ce centre disposera d’ateliers d’apprentissage permettra non seulement aux élèves d’apprendre, mais de faciliter également leur insertion dans le monde professionnel.

Le complexe médico-psychopédagogique portera le nom de COMPLEXE HENRIETTE KONAN BEDIE est une marque de reconnaissance à l’ex-Première Dame de Côte d’Ivoire, qui lors d’une visite en 1996 à l’école des TOUT PETITS DE Treichville, a offert un terrain d’un hectare à FAYA Cocody sur lequel le complexe devait être réalisé. C’est d’ailleurs cette offre qui a servi de plaidoyer auprès de l’Etat de Côte d’Ivoire, afin d’obtenir l’actuel site.

Pour le Docteur Anne-Marie DEM NACADIE, Présidente de l’AREEA, la vision première recherchée par l’association qu’elle dirige est de redonner une dimension humaine à la personne handicapée intellectuelle, en changeant le regard des personnes dites « Biens portantes » et susciter l’implication de l’ensemble de la société comme garante de leur droit de dignité.

Ce centre est donc le cadre approprié pour ces enfants, qui, grâce aux commodités dont elle bénéficie, permettra leur insertion dans le monde professionnel.

N’GANYIRE TUO Rédactrice Côte d’Ivoire

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité