en

en

Documents

Côte d’Ivoire/ Projet de financement de postes d’enseignants braille

Le Centre d'Education et de Formation des Aveugles et Malvoyants (CEFAM) soutenue par l'Association Aveugles sans Frontières et soucieux de l'avenir des enfants handicapés visuel en Côte d'Ivoire, lance un appel d'aide pour le financement de son projet de postes d'enseignants de brailles.

Photo illustration d’enseignant braille
www.shutterstock.com

Au centre ouest de la Côte d’Ivoire précisément à Issia, des centaines d’enfants en situation de handicap visuel sont recueillis et aidés dans le Centre d’Éducation et de Formation des Aveugles et Malvoyants, le CEFAM.

Ces enfants sont la plupart du temps abandonnés par leurs familles, car pour ces familles le fait d’être aveugle est souvent synonyme de malédiction, d’autre part ils imposent trop de responsabilités et de contraintes, celles-ci préfèrent s’en débarrasser.

Le CEFAM peine à trouver des fonds pour financer les formateurs. Aujourd’hui, ces derniers ne peuvent consacrer que quelques heures de leur temps à l’enseignement car ils sont contraints de travailler dans des plantations de cacao pour toucher un salaire qui leur permet de vivre décemment.

L’objectif premier de ce projet est de financer un ou plusieurs postes d’enseignants de Braille à temps complet au sein du CEFAM.
Le revenu d’un seul enseignant s’élève à 100 000 francs CFA par mois.

Le second objectif de ce projet est de pouvoir également fournir du matériel spécialisé de qualité au CEFAM comme l’imprimante braille, les ouvrages en brailles, le module d’Ilogic...

L’imprimante braille a pour but de faciliter le travail de l’enseignant spécialisé qui suit les élèves déficients visuels en intégrations scolaire dans le département. Cet outil lui permettra de fournir des supports de cours aux élèves connaissant déjà le Braille ou de l’apprendre aux enfants qui en ont besoin, afin qu’ils acquièrent une parfaite autonomie de lecture et d’écriture.

L’imprimante braille
www.aveugles-sans-frontieres

Quand au module d’ILOGIC, il permet une excellente accessibilité au logiciel professionnel de musique Logic Pro X de Apple. Cela permettra enfin aux musiciens, ingénieurs du son et professeurs de musique aveugles de travailler avec les mêmes outils que leurs collègues voyants.

Le module d’ILOGIC
www.aveugle-sans-frontiere

Selon l’association Aveugles sans frontieres, le soutien à ce projet correspond à leur volonté de rendre les logiciels et les sites internet toujours plus accessibles aux déficients visuels.

N’GANYIRE TUO, Rédactrice Côte d’Ivoire

Research about


Newsletter

Subscribe to the PROADIPH Email Newsletter