fr

fr

Revue de presse

Côte d’Ivoire/ M. VINCENT TOH BI IRIE , un député au service des personnes handicapés

Auparavant Directeur de cabinet du ministre Ivoirien de l'intérieur, Monsieur {{Vincent TOH BI IRIE}} est préfet d'Abidjan depuis le 06 Août 2018.

A l’occasion des dernières élections municipales à Abidjan, il a été au centre des échanges entre candidats pour un scrutin apaisé.
C’est un monsieur sans façon plein d’humanisme et d’humilité qui sait se rabaisser à la condition humaine de chaque personne qu’il rencontre sur son passage.
Un sourire franc et authentique qui laisse entrevoir une lueur d’espoir et de soulagement pour quiconque échange avec lui.

Selon lui Ce qui tue dans la vie communautaire, c’est le regard des autres. Ce regard condescendant et destructeur, ce regard qui marque la différence.
Ce regard, c’est celui que subissent les personnes considérées comme handicapées du faite de leurs physique, leur teint, leur taille..... tous les jours, souvent broyées au sens propre comme au sens figuré dans un occultisme ancestral, massacrées dans la pratique de croyances malsaines.

Notons que pour le gouverneur VINCENT TOH BI IRIE, le handicap c’est dans la tête car au-delà des différences physiques , du handicap, nos esprits ne sont-ils pas les mêmes ? Pourquoi ne percevons-nous pas la beauté des âmes, la splendeur des esprits autour de nous ?
Pourquoi sommes-nous si prompts à condamner et à rejeter ce qui ne nous ressemble pas ?
Il faut mener des actions pour l’intégration sociale et professionnelle des personnes handicapées.

« Le social dans notre communauté, c’est tout ce que vous savez, mais c’est surtout notre capacité à aimer les autres, à faire fi des différences et à se considérer comme membres égaux d’un même corps. Ce n’est pas une utopie. Beaucoup de sociétés humaines font l’effort de protéger et de promouvoir ceux parmi nous qui ont le plus besoin d’assistance. Faisons cet effort. Une société se construit avec tous ses filles et ses fils , quelle que soit la façon dont ces filles et ces fils sont nés » .

Le handicap, quel qu’il soit, ne peut être une raison d’exclusion de nos frères et de nos sœurs. En réalité, les vrais handicapés, ce ne sont pas ceux qui ne marche pas, qui n’entendent pas les sons matériels, qui ne voient pas...... Les vrais handicapés , c’est nous tous qui n’entendons pas les sons immatériels de l’Univers. Les vrais sourds, ce sont ceux qui ne voient ou n’entendent pas les souffrances de l’Humanité. Les vrais handicapés, ce sont ceux qui n’entendent pas l’appel à l’aide des handicapés de nos sociétés. Les vrais Sourds , ce sont ceux qui bouchent leurs oreilles aux besoins du monde et à l’Amour pour les autres.

Si vous n’êtes pas sourds spirituels , tendez la main aux sourds, aux muets et à tous les personnes handicapées qui vivent dans vos familles et dans vos quartiers pour qu’Abidjan, notre Département, se développe en incluant tout le monde quelles que soient les circonstances de vie.

a-t-il dit dans un discours lors d’une de ses actions en faveur des personnes handicapées.

N’GANYIRE TUO Rédactrice Côte d’Ivoire

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité