fr

fr

Actualités

Côte d’Ivoire/Les personnes handicapées pour des élections inclusives

Malgré l'ampleur de la propagation de la pandémie de la COVID-19, la Côte d'Ivoire s'entend être sur la voie de la révision de la liste électorale dans le respect scrupuleux des mesures barrières.

Photo
ivoire.ci/nation

personnes handicapées de Côte d’Ivoire, pour faire valoir leur droits et participer ainsi à la vie de la nation ont mis en place un projet dénommé « Elections inclusives ». Ce projet a pour but d’inciter les personnes en situation d’handicap à s’inscrire sur la liste électorale.

Créé a peine deux semaines déjà, le projet dsactive sur le terrain pour sensibiliser les personnes en situation d’handicap. Cette sensibilisation vise à faciliter l’acquisition des documents administratifs pour les nouveaux majeurs et les nouveaux électeurs handicapés.

" C’est dommage que les personnes handicapées ne se bousculent pas pour ce processus électoral. C’est ce qui a motivé la mise en place de ce projet. Les personnes handicapées laissent ce processus qu’ils considèrent comme une affaire des personnes valides. Or, nous sommes tous soumis aux décisions qui sortent de ces votes" a lancé Koné Yakouba, président de la Plaforme des personnes handicapées d’Abobo PLAPHA.

Coordonnateur du projet dans la commune d’Abobo, M. Koné a indiqué que la sensibilisation se poursuit " Abobo compte près de 63 sous quartiers et nous avons fait un maillage de ces quartiers. Notre organisation a un représentant dans chaque zone. Chacun d’eux fait remonter l’information pour qu’elle soit traitée en temps réel".

Selon les porteurs de ce projet, l’objectif ultime est de voir les personnes handicapées en masse sur la liste électorale. ‘’Lors du recensement de 2014 à Abobo, les personnes handicapées en âge de voter sont estimées à près de 4000 personnes. C’est environs 1500 qui se trouvent sur la liste électorale. Si le processus est bien mené et que la sensibilisation porte ses fruits, en octobre, nous allons atteindre plus de 6000 sur la liste électorale chacun doit apporter sa pierre à l’édifice. Les personnes handicapées ne doivent pas laisser les autres se prononcer à leur place. Même le fait d’être sur la liste électorale et ne pas voter, est un vote".

Notons qu’en côte d’Ivoire moins de 25 % des personnes handicapées sont inscrits dans les organisations que l’on ignore pour faute de statistique. Or, sans statistique, aucun projet n’est fiable et réalisable.

Ce projet est financé par l’Union Européenne en partenariat avec CBM International et la Confédération des Personnes Handicapés de Côte d’Ivoire (COPHCI).

N’GANYIRE TUO
Rédactrice côte d’Ivoire

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité