en

en

News

COVID-19 : Dons de la Plateforme COVID-19-CI au GIEHPCI

Le Groupement pour l’Insertion des Élevés et Etudiants Handicapées de Côte d’Ivoire (GIEHPCI) a reçu des dons en vivres de la part de la Plateforme COVID-19-CI ce vendredi 03 avril 2020. Cette remise de dons intervient au lendemain du cri de détresse lancé par M. Bamba Mory, président du GIEHPCI.

La pandémie du coronavirus frappe de plein fouet la Côte d’Ivoire, à l’instar des autres pays du monde entier, avec un nombre de personnes infectées croissant de jours en jours. Face à cette situation plusieurs mesures ont été édictées par le Gouvernement. Ainsi, suite à la déclaration de l’Etat d’urgence par le Président de la République, SEM Alassane Ouattara le 23 mars 2020, c’était au tour du Premier Ministre SEM Gon Coulibaly de présenter un plan de soutien économique, social et humanitaire budgétisé à hauteur de 1 700 milliards de Frs CFA le 31 mars 2020. Dès lors, l’on assiste à des cérémonies de distribution de vivres et de matériels sanitaires de protection contre le COVID-19 à travers le pays. Ces mesures d’accompagnement visent à aider les populations à adopter les mesures barrières et soutenir les entreprises ainsi que les populations vulnérables durement affectées par la pandémie.

Cependant, les étudiants handicapés restés dans les cités universitaires, depuis la fermeture des établissements d’enseignement le 16 mars 2020, se sont sentis oubliés dans les distributions de vivres et matériels sanitaires de protection contre le coronavirus. C’est pourquoi le président du GIEHPCI, Monsieur Bamba Mory, donné dela voix pour interpeller les autorités ivoiriennes sur la précarité des étudiants handicapés restés dans les cités universitaires. On peut lire encore ces paroles fortes tirées de sa publication faite le 2 avril dernier sur la page Facebook de l’association : « le cas des étudiants handicapés est alarmant et nécessite que le gouvernement tourne un regard ».

Heureusement, l’appel du président du GIEHPCI à trouvé une oreille attentive auprès de la Plateforme COVID-19-CI qui s’est rendue le 3 avril au siège du GIEHPCI, sis au Campus de l’Université Félix Houphouët d’Abidjan, avec des vivres pour assister les membres du Groupement. Les dons étaient essentiellement composés de sacs de riz, boites de sardines, bidons d’huile,pattes alimentaires et du sucre. C’est le lieu de remercier les donateurs pour cette action sociale de haute portée sociale au profit des étudiants handicapés.

Toutefois, il ne serait pas superfétatoire de rappeler que la Côte d’Ivoire a ratifié la Convention des Nations Unies relative aux Droits des Personnes Handicapées le 10 janvier 2014. L’article 11 de cette Convention qui traite des Situations de risque et situations d’urgence humanitaire dispose: « Les États Parties prennent, conformément aux obligations qui leur incombent en vertu du droit international, notamment le droit international humanitaire et le droit international des droits de l’homme, toutes mesures nécessaires pour assurer la protection et la sûreté des personnes handicapées dans les situations de risque, y compris les conflits armés, les crises humanitaires et les catastrophes naturelles. » Par conséquent, les autorités ivoiriennes se doivent d’accorder une attention particulière aux besoins spécifiques des personnes handicapées dont la vulnérabilité s’est accentuée encore plus dans en cette situation de grave crise sanitaire.

Bohouo Kadélé Elvige Vincent,
Juriste, Consultant sur les thématiques liées au Handicap

Research about


Newsletter

Subscribe to the PROADIPH Email Newsletter