fr

fr

Activités

COTE D’IVOIRE/Développement local : Le CIRADE dépose ses valises à Yamoussoukro

Le Cercle de Réflexion et d’Action pour le Développement (CIRADE), a procédé le dimanche 22 décembre 2019, à l’auditorium du lycée Mami Adjoua de Yamoussoukro, à l’investiture de sa coordination de ladite ville.

Cette cérémonie d’investiture a été aussi l’occasion de procéder à une remise de dons et d’équipements aux personnes handicapées, aux hôpitaux et aux personnes vulnérables.

Dirigée par Akissi N’Dri Gisèle, cette nouvelle coordination locale aura pour mission selon Mamadou Diomandé, Président National du CIRADE de « Prolonger les actions du CIRADE partout, dans le district, dans la commune, dans les villages pour identifier les personnes vulnérables et mêmes les dispensaires qui manquent d’équipements pour leur apporter de l’aide ».

Des coordinations de Bingerville, d’Adjamé, de Yopougon, de la région du Lôh-Djiboua seront bientôt installées, a annoncé le premier responsable de cette ONG.

« C’est un sentiment de joie et d’émotion qui m’amine ce jour, je réitère mes remerciements au président pour le choix porter sur ma personne. Le président peut compter sur mon engagement total pour la réussite d’implantation et de vulgarisation des actions de notre structure auprès des populations en collectant les besoins des plus faibles », a indiqué Akissi N’Dri Gisèle, coordonnatrice CIRADE de la capitale politique.

« Je tenais à dire toute ma reconnaissance et ma gratitude au président, ce n’est pas évident de réaliser ces types d’actions. En général, ce sont des structures étrangères qui soulagent la mobilité des personnes handicapées en offrant des fauteuils roulants, voir un ivoirien le faire, d’où toute mon admiration pour lui. Ce matériel nous permettra d’aller partout où l’on veut, de vaquer à nos occupations quand bien même nous sommes des personnes handicapées, dans mon groupe par exemple, il y a des couturières, des coiffeuses, des esthétismes, des restauratrices…

Avoir un moyen de mobilité est un réel soulagement. Dieu lui donne davantage la force de continuer ces actions », s’est prononcé avec enthousiasme Kouakou Amenan Micheline, présidente des femmes Handicapées de Yamoussoukro.

Rappelons que le Cercle Ivoirien de Réflexion et d’Action pour le Développement (CIRADE) est une ONG apolitique qui vient en aide aux personnes vulnérables sur tout l’entendu du territoire.

Bamba Baba

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité