fr

fr

Actualités

CBM forme ses chargés des programmes et partenaires au CBID

La Christoffel Blinden Mission (CBM) a organisé un atelier régional du 2 au 6 mars 2020 à l’Hôtel la Rose Blanche d’Abidjan. Cet atelier qui a réuni les chargés de programmes et partenaires de CBM d’Afrique centrale et de l’ouest visait à renforcer leurs capacités techniques et améliorer les modules de formation sur le développement inclusif à base communautaire (CBID).

Les facilitateurs, Soumana ZAMO, CBID-DID Advisor of CBM West and Central-Africa et Philippe CHAIZE, CBID Advisor ont spécifié d’entrée que le CBID est l’approche privilégiée de CBM pour favoriser un développement inclusif des communautés. Le développement inclusif à base communautaire (CBID) commence dans la vie quotidienne des populations et vise un changement durable. Ensemble, les acteurs identifient, analysent et abordent les questions qui contribuent au développement inclusif dans leur communauté. L’approche CBID est fondée sur l’autonomisation et la participation des personnes handicapées et de leurs communautés. C’est la base d’une action collective pour construire des communautés résilientes, équitables et inclusives.

En effet, CBM demeure l’une des principales organisations qui promeuvent l’approche CBID auprès de, et avec ses partenaires de mise en œuvre. C’est ainsi que le CBID occupe une place fondamentale dans la stratégie de la fédération CBM ; à la fois en intégrant les principes directeurs du développement inclusif (DID) et en établissant des liens étroits avec d’autres domaines et Initiatives de CBM. Par conséquent, le groupe de travail de l’Initiative CBID a élaboré un document conceptuel sur le développement inclusif à base communautaire qui met en évidence la conception et la position de CBM sur l’initiative CBID.

Ainsi, ces 5 jours d’atelier participatif, grâce à une interaction entre les participants afin de partager leurs expériences à travers leurs propres techniques, ont permis de :
- Comprendre le lien entre handicap et développement en général et entre la Convention des Nations Unies relative aux Droits des Personnes Handicapées (CDPH) et les 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) en particulier ;
- Appréhender comment l’approche ascendante (bottom-up) de CBID peut être utilisée pour mettre en œuvre les cadres légaux (CDPH…) et de développement (ODD, etc..) et favoriser un développement inclusif ;
- Comprendre le rôle central de la participation des personnes handicapées et des organisations qui les représentent dans la mise en œuvre du CBID ;
- Acquérir des compétences pratiques sur l’élaboration et la mise en œuvre d’outils d’intégration des personnes handicapées, notamment : évaluation des besoins, la cartographie des communautés, analyse des acteurs, suivi et évaluation, mise en réseau ;
- Comprendre l’importance de l’accessibilité et obtenir des conseils/informations utiles sur la façon d’organiser et conduire un audit de base sur l’accessibilité sur le terrain…
L’exercice charnière de cet atelier a consisté à regrouper les participants par pays d’origine (Niger, République Démocratique du Congo, Côte d’Ivoire, Togo, Burkina-Faso) pour élaborer des plans d’action qui permettront d’améliorer leurs pratiques et leurs programmations en s’appuyant sur les nouvelles connaissances acquises.

Par ailleurs, il convient de féliciter CBM pour le caractère très inclusif de cet atelier qui s’est déroulé dans un cadre assez accessible avec l’implication des personnes handicapées dans l’équipe d’animation de l’atelier. On peut citer notamment M. BOHOUO Kadélé, conseiller du Président du Conseil d’Administration de la Confédération des Organisations des Personnes Handicapées de Côte d’Ivoire (COPHCI), qui a facilité 2 modules : l’un portant sur « la présentation générale de la CDPH » et l’autre faisant un « focus sur la mise de oeuvre de la Convention en Côte d’Ivoire ».

En somme, il convient de retenir que l’approche CBID (développement inclusif à base communautaire) utilise des stratégies telles que décrites dans les guide RBC (Réadaptation à base communautaire, 2010). Le CBID aborde les défis auxquels sont confrontées les personnes handicapées, leurs familles et leurs organisations, et leur offre des opportunités, par exemple en travaillant avec des groupes d’entraide communautaires et des activités sur les moyens de subsistance. Le CBID encourage particulièrement la participation et cherche à faire en sorte que la voix des personnes handicapées soit entendue dans les processus de prise de décision au niveau local.

Bohouo Kadélé Elvige Vincent,
Juriste, Consultant sur les thématiques liées au Handicap

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité