fr

fr

Activités

Benin : l’ONG MIWADAGBE sensibilise les enseignants des écoles de la commune de Dangbo sur la loi portant protection et promotion des droits des personnes handicapées en république du Bénin.

L'ONG MIWADAGBE outille une cinquantaine de Directeurs d'école, d'enseignants, et des parents d'élève sur *la loi N° 2017-06 du 29 Septembre 2017 portant protection et promotion des droits des personnes Handicapées en République du Bénin*. C'était au siège de l'OPH a dangbo le 27 février dernier.

Le 13 avril 2017 les députés béninois ont voté à l’unanimité la loi pourtant protection et promotion des droits des personnes handicapées en république du Bénin suite à une intense plaidoyer de la Fédération des Associations de Personnes Handicapées du Benin (FAPHB) avec d’autres acteurs de la société civile béninoise. Juste après ce vote, le president de la république n’a pas tardé de la promulguée le 29 septembre de la même année après l’avoir jugé conforme à la constitution béninoise par la cours constitutionnelle.

Désormais le Bénin, comme bon nombres de pays de la sous region dispose d’une loi specifique interne qui promeut et protège les personnes handicapées comme le stipule aussi l’article 4 de la convention relative aux droits des personnes handicapées. Le défi qui s’impose à la FAPHB, et ses OPH membres est de mieux sensibiliser et informer les différentes catégories d’acteur de la société béninoise sur la loi.

C’est dans cette optique que l’ONG MIWADAGBE, une OPH spécialisée dans la promotion et la défense des droits des personnes handicapées intellectuelles sensibilise les enseignants de sa zone d’intervention sur la loi 2017-06 du 29 septembre 2017 portant protection et promotion des droits des personnes handicapées en république du Benin.
Mr Théodule BAGAN, Directeur Exécutif de MIWADAGBE a mis l’accent dans son message sur le rôle des ces éducateurs pour le respect et la mise en oeuvre de la loi pour le bien-être des personnes handicapées. Les enseignants ont, après des questions qui n’ont pas manqué de réponse, exprimé leur satisfaction pour cette initiative qui leur ont permis de mieux savoir prendre en compte les enfants handicapés. Ils ont réitéré enfin leur engagement à respecter et à faire respecter les dispositions de cette loi.

Noé DOSSOU.

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité