fr

fr

Activités

Bénin/ Musique béninoise avec Zouley Sangaré feat Ismael Isaac dans être handicapé n’est pas une fatalité

Qui est réellement Zouley Sangare ? Découvrez le dans cet article accompagné de son morceau célèbre sur le handicap.

Chantre d’une musique libre, moderne, d’inspiration traditionnelle, je retiens de cette femme âgée d’une trentaine d’années, un exemple qui a dépassé son handicap et qui a prouvé au monde qu’elle avait quelque chose à donner ! Aussi bien, pour ses pairs handicapés mais aussi pour les autres. Passionnée de musique, elle témoigne dans un entretien qu’elle embrassait ce domaine, pas pour devenir célèbre mais d’abord pour se faire plaisir. Ainsi, très tôt tombée amoureuse de la culture béninoise à travers les multiples concours inter-collèges auxquels elle a participé, Zouley Sangare a sorti son premier album en 1996. Le titre est intitulé « Iri Ba koubé ». Cela veut dire « Nous allons nous rencontrer ». Et la rencontre a effectivement eu lieu avec le public. C’est pourquoi le second album, elle l’a baptisé « Souda » qui veut dire allons-y. Cela veut dire qu’elle l’a réellement rencontré et qu’ils allaient ensemble continuer le chemin. Le 3ème album qui est actuellement sur le marché est intitulé « Seul ». Cet album a réflecté la nature solitaire de Zouley.

La perfection n’étant pas de ce monde, Zouley Sangaré ne supportait pas le regard des autres à cause de son handicap moteur léger au pied droit sur le quel elle boite et ce, malgré son statut d’artiste (personne publique). Elle s’isolait et évitait ouvertement la foule et tout ceci pourrait s’expliquer par les circonstances de sa mort. La vedette de la musique béninoise est tombée les armes à la main alors qu’elle était seule dans sa maison et c’est quelques jours plus tard que les voisins du quartier ont découvert son corps sans vie et qui dégageait déjà une odeur insupportable ce qui a d’ailleurs attirer leur attention. Nous ne souhaitons cela à aucune personne handicapée car toute personne en situation de handicap doit être fier de sa personnalité.

De nature modeste et effacée, Zouley Sangare est très positiviste et gardait le sourire quoi qu’il arrive. Parler d’elle à présent au passé me fait très mal car cette femme gardait à tout prix la tête haute. Pressentie plusieurs fois pour prendre part aux Koras Awards avec ses dix ans de carrière, Zouley disait toujours que la seule chose qui lui fait plaisir, c’est le souffle de vie quotidien que Dieu lui donne.

Gardienne farouche de sa vie privée car l’on ne sait pas plus sur sa vie personnelle, le dernier album de Zouley comporte 14 titres et est chantée dans plusieurs langues du Bénin dont le bariba, le yoruba, le goun, le dendi car elle pensait que ce n’est que par-là que nous pouvons montrer notre identité.

Très simple et toujours franche, le moins qu’on puisse dire c’est que Zouley Sangare avait un message à passer.

En définitive, Zouley nous manquera énormément !Une grande voix de la musique béninoise s’en est allée !Paix à son âme !

Une artiste ne meurt jamais ! Ses oeuvres perduront !

Abdoul-Wahab Yek

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité