fr

fr

Actualités

Bénin/ Examen du Baccalauréat, un candidat handicapé moteur compose à l’étage

C'est au CEG Godomey dans la commune d'Abomey-Calavi que ce jeune candidat handicapé a été rencontré ce mardi 21 juillet 2020 dans la salle D12 au premier étage du Bâtiment D.

Candidat au BAC série B, il compose au CEG Godomey à Abomey-Calavi. Rencontré ce mardi 21 juillet, deuxième jour des épreuves, il dit avoir été surpris de savoir que sa salle de composition se trouvait au 1er étage d’un bâtiment R+2. Il continue en disant qu’il n’avait pas le choix car il devrait composé son examen au quel il compte réussir grâce à son et la de Dieu.

Ainsi se pose de façon répétitive, le problème d’accessibilité dans tous les sphères de la vie.

Classer un candidat handicapé moteur à un niveau supérieur d’un bâtiment par les autorités chargées des Examens et en occurrence l’Office du Baccalauréat, est la preuve que la question de l’inclusion reste encore inconnue de nos structures de prise de décision.

Pour palier à des situations pareilles à l’avenir, l’Office du Baccalauréat du Bénin et de tous les autres pays dans ce cas doivent se doter d’un service chargé de l’inclusion.

Il est ainsi noté malheureusement que les droits des personnes handicapées sont méconnus de nos structures de prise de décision.

Les besoins spécifiques des personnes handicapées doivent être prises en compte dans tous les domaines de la vie.

Toutes fiches de renseignements à tous les niveaux doivent comporter des questions qui renseignent sur le handicap et le type de handicap afin que les décisions qui touchent la vie des citoyens puissent tenir compte des besoins spécifiques des personnes handicapées pour diminuer considérablement les inégalités.

La route du développement passe par le développement de la route dit-on ainsi, l’accessibilité constitue un élément vital pour le développement inclusif et durable.

Abdoul-Wahab SALAHOU YEKINI

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité