en

en

Activities

Bénin/ Campagne sur la consultation de la voix des filles

Dans le cadre de la consultation sur la voix des filles du Bénin recommandée par UNFPA, il a été réalisé des « Focus Groups » orientés vers les filles en situation de handicap.


L’UNFPA Bénin en partenariat avec Plan International Bénin et Care International Bénin a lancé une campagne dénommée la voix des filles du Bénin depuis la dernière journée internationale des filles. L’équipe de FAPHB comme celles des autres organisations a fait le tour de trois (3) Départements à savoir : l’Atlantique, le Littoral et l’Ouémé pour entendre et faire entendre la voix des filles handicapées.
Ainsi, nous présentons les éléments de réponses de nos Fati comme le désigne le Hashtag (#CeQueFatiVeut).

Date: 08/11/2019
Lieu: Centre de Promotion Sociale des Aveugles de Sègbèya
Nombre de participants: 13

Observations: (rêves et aspirations) Les filles aveugles ne commencent pas vite l’école à cause du regard des parents. (Exp : une fille de 16ans au CM1). Elles veulent devenir : linguiste -Journaliste animatrice; Enseignante; Pharmacienne;
Elles ont besoin de : Documents en braille; assistance financière...

Modèle de réussite : Maître Marie Elise GBEDO

Avec leur bâton magique, elles faciliteraient : l’insertion professionnelle des personnes handicapées; donneraient la vue à tout le monde.

Le 16/11/2019 c’est l’école des Sourds et Entendants de Louwo / Porto-Novo
(L’Ouémé) qui a reçu l’équipe avec au total 15 participants d’un mélange harmonieux de personnes Sourds et entendants avec la langue des signes comme moyen de communication.

Elles aspirent à être : Pilote; Médecin; Comptable; membre de l’UNICEF; Couturière; Secrétaire de direction; Responsable d’ONG; Hôtelière; Décoratrice; Enseignante; Musicienne; Coiffeuse; Avocate

Elles ont besoin de : Faire de grandes Etudes

Modèle de réussite :
- Angélique Kidjo

Avec un pouvoir, elles faciliteraient l’emploi des sourds; supprimeraient la surdité; élimineraient la pauvreté; la maltraitance des enfants; la violence basée sur le genre; l’excision des filles; la torture et le chômage.

Et enfin le 19/11/2019 c’était le tour du Centre de Formation Professionnelle des Personnes Handicapées d’Akassato / Abomey-Calavi
(Atlantique) de recevoir l’équipe avec 10 participantes et une présence de tout type de Handicap au sein des filles en début de formation dans le centre.

Elles nourrissent le rêve de devenir de grandes patronnes :
- Tisserandes -Coiffeuses -Agronomes
- En Macramé
Elles ont besoin de moyens matériels et financiers pour s’installer

Maître Marie Elise GBEDO est pour elles un modèle à suivre

La plus part d’entre elles font confiance au membre de leur famille

Et si elles avaient un pouvoir quelconque, elles arrêteraient les VBG, construiraient des centres de santé et les routes dans leur localité et donneraient de l’eau potable à tout le monde.
En somme, partout où l’équipe est passée, les filles ont montré leur joie de nous voir venir vers elles pour porter leur voix au plus haut niveau. Leur souhait est de voir les autorités revenir sous peu avec des programmes qui les aideraient à réaliser leurs rêves et aspirations.

Research about


Newsletter

Subscribe to the PROADIPH Email Newsletter