fr

fr

Documents

Autonomisation des personnes handicapées pour le développement rural

Vivre en milieu rural pose des défis particuliers aux personnes vivant avec un handicap pour accéder à l'éducation, à la formation et aux opportunités d'emplois. Démanteler les barrières auxquelles les personnes handicapées font face, leur permet d'améliorer leur revenus, ceux de leurs familles et de participer au développement économique rural.

Environ une personne sur dix vit avec un handicap à travers le monde et quatre sur cinq vivent en milieu rural dans les pays en voie de développement.
Le handicap est à la fois la cause et en effet de la pauvreté : les personnes en situation de handicap sont plus susceptibles d’avoir un handicap en raison de leur condition de vie, et le handicap peut entraîner la pauvreté en limitant les opportunités de développement des compétences et d’avoir un emploi.
Les personnes handicapées ne sont pas toutes pareilles, ce sont des femmes et des hommes, des garçons et des filles, avec un éventail de troubles physiques, sensoriels, intellectuels ou psycho-sociaux qui en interaction avec diverses barrières peuvent entraver leur pleine participation à la société à égalité avec les autres. Ils ont différents intérêts, compétences et capacités mais beaucoup partagent l’expérience de l’exclusion sociale et économique causé par le handicap.

Les enfants handicapés sont souvent exclus de l’éducation, le problème est souvent plus aigu dans les zones rurales où Les services d’éducation et de formation sont limités et difficiles d’accès.
Les personnes handicapées en milieu rural ont moins de chances d’obtenir un emploi comparé à leurs pairs non-handicapés car elles sont souvent laissées hors des stratégies et programmes de développement rural, ce qui conduit non seulement à leur exclusion des initiatives, mais aussi à leur marginalisation dans la prise de décision communautaire vu qu’il n’y a pas de politique pour l’inclusion des personnes handicapées et lorsqu’il y en a elles ne sont pas toujours mises en application. Il arrive par exemple que le personnel des centres de formation ruraux et des programmes et services pour l’emploi n’aient pas les compétences nécessaires pour assurer un service aux personnes handicapées. Les personnes handicapées ont aussi peu accès à l’information sur les services et les programmes communautaires ou sur leur droit d’y participer.

De nombreuses personnes handicapées en milieu rural ont peu ou pas accès au transport et les routes et bâtiments en zones rurales sont souvent inaccessibles aux personnes ayant un handicap physique ou visuel. Celles-ci sont en grande partie exclues des services d’invalidité existant tels que les services de réadaptation professionnelle, qui ont tendance à être installés dans les zones urbaines.

Les personnes avec un handicap sont souvent exclues de l’éducation de base et de ce fait ne remplissent pas les conditions d’inscription aux programmes formels de formation professionnelle, comme la maîtrise de la lecture et de l’écriture. Cela affecte leur chance de trouver un emploi décent.

Les attitudes négatives et les stéréotypes dans la société et parfois la famille, à l’égard des capacités des personnes handicapées peuvent mener à la discrimination. Les plan de développement communautaire ne tiennent souvent pas compte des personnes handicapées à cause de présupposés négatifs et erronés sur leur capacité à participer.

La plupart des personnes handicapées dans les zones rurales gagnent leur vie en tant qu’agriculteurs de subsistances ou qu’entrepreneurs dans l’économie formelle. Cependant ils n’ont généralement que peu accès aux services essentiels pour le développement des entreprises et à la microfinance, particulièrement au crédit, en raison de l’hypothèse erronée selon laquelle les personnes handicapées ne seraient pas des <> ou représenteraient un groupe <<à haut risques>>.

Ainsi donc pour remédier à tous ces problèmes, l’Etat doit œuvrer pour l’implication des personnes handicapées dans les programmes ruraux.

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité