fr

fr

Actualités

Atelier de formation Bridge CRPD-SDGs : Équiper les OPH pour influencer les politiques publiques

Niamey abrite du 02 au 08 novembre 2019, l'atelier de formation Bridge CRPD-SDGs, Cycle Afrique de l'Ouest francophone pour personnes handicapées, avec le soutien financier de l'Union Européenne. L'objectif recherché à travers cette rencontre est le renforcement des les pouvoirs des personnes handicapées en vue de faire d'elles des leaders pouvant impacter et influencer les politiques publiques au niveau local.

Plusieurs pays africains dont le Congo, le Burundi, la Guinée Conakry, le Rwanda, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, la Mauritanie, la Mozambique, le Burkina-Faso et le Niger et le Togo y sont représentés.
De prime abord, il importe de souligner que l’initiative Bridge a vu le jour en 2015 grâce au besoin ressenti de concilier droits de l’homme et développement. Une initiative des personnes handicapées, pour les personnes handicapées et avec les personnes handicapées. En particulier Bridge s’investi dans les domaines du handicap sous représenté à savoir le handicap psycho-socio, le handicap sourd-aveugle, en un mot le handicap lourd, généralement peu pris en compte. L’idée de Bridge, il faut le rappeler est parti de la Fédération Ouest-Africaine des Personnes Handicapées (FOAPH).

Dans son mot introductif la coordinatrice de Bridge CRPD-SDGs, Tchaurea Fleury, a dans un langage clair notifié la mission assignée à l’initiative Bridge : << Nous entendons contribuer à renforcer la capacité technique des personnes handicapées dans l’optique de les amener à influencer directement les politiques locales. Cette formation est donc un cadre idéal pour montrer au reste du monde ce que nous sommes entrain de faire >>.

  • Pour Mme Rose du Mali, cet atelier permettra sans nul doute aux participants de renforcer leurs pouvoirs à travers Bridge, renforcer la confiance en soi et travailler leurs capacités, partager les expériences, s’ouvrir aux autres, donner et recevoir. Car, ajoute-elle, << Bridge c’est l’ouverture, c’est l’échange, l’amitié et la fraternité>>. Des paroles pleines de significations ayant permis aux participants de rélever leurs attentes. Notons que, Mme Rose est un fruit de l’initiative BRIDGE.

Attentes, parmis lesquelles l’on note : devenir un expert Bridge, apprendre à influencer les politiques publiques, apprendre et comprendre la CDPH, les ODDs, et bien d’autres attentes manifestées.

Il convient en outre de souligner que cet atelier est organisé grâce à l’appui de plusieurs partenaires dont l’Union Européenne, Humanité Inclusion, International Disability Alliance (IDA), composé des organisations et structures des personnes handicapées de tous les continents. << IDA c’est nous, nous c’est IDA>>, dira le président de la FNPH M. Nouhou Oumarou Siddo à l’ouverture des travaux. Ainsi, huit (8) jours durant participants et facilitateurs échangeront sur leurs expériences en vue d’accroître leurs compétences pour une inclusion véritable de toutes les personnes Handicapées au développement des sociétés locales.

Bissoundi Zeinabou pour la FNPH

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité