fr

fr

Actualités

African Disability Forum (ADF), créé lors d’une réunion régionale

Une réunion de près de 40 dirigeants régionaux et nationaux des organisations de personnes handicapées (OPH) en Afrique, qui a eu lieu 17-19 novembre 2014, au Centre de conférences des Nations Unies, Addis-Abeba, a créé le Forum africain des personnes handicapées (African Disability Forum - ADF).

L’ADF vise à unifier et à amplifier la voix des Africains handicapées, de leurs familles et de leurs organisations dans la défense de leurs droits et l’inclusion dans tous les aspects du développement et de la société au niveau panafricain, sous-régional et national. Jusqu’à aujourd’hui, l’Afrique était le seul continent manquant une organisation régional représentant des OPH, malgré l’existence de nombreuses OPH séparés. Les dirigeants des OPH, de plus de 20 pays africains, ont décidé sur la composition et la structure de gouvernance de l’ADF, ont approuvé un projet de Statuts et les prochaines étapes nécessaires pour son fonctionnement.

L’ADF est une initiative de M. Shuaib Chalklen, le Rapporteur spécial des Nations Unies sur les personnes handicapées de la Commission du développement social, qui a présidé la réunion régionale. Le Secrétaire exécutif adjoint de la Commission économique pour l’Afrique (CEA) des Nations Unies, M. Adballa Hamdok accueilli et a félicité le Rapporteur spécial et le Département des affaires économiques et sociales (DAES) de l’initiative, notant que " Le nombre de personnes handicapées en Afrique est en augmentation et nous ne parlons pas d’une petite minorité, on estime que jusqu’à 15 pour cent de la population africaine vivent avec une forme de handicap. Alors que l’Afrique est à la hausse, nous ne voulons pas perdre la chance d’avoir la participation de plus de 15% de notre société ".

L’Officier principal de la protection sociale de la Commission de l’Union africaine (CUA), M. Lefhoko Kesamang, a également salué l’ADF, déclarant que " L’ADF sera utile pour accélérer la mise en œuvre par les pays africains de l’Architecture concernant l’handicap et des personnes handicapées de l’Union africaine ainsi que la Convention des nations unies sur les droits des personnes handicapées. Le CUA avait l’espoir d’avoir une plate-forme où les OPH pourraient engager les chefs d’Etat et de gouvernements au niveau continental comme l’un. De cette façon, l’UA sera en mesure d’entendre une seule voix plutôt que plusieurs voix. Grâce à la création du Forum, nous avons l’occasion de faire pionnier quelque chose. Nous espérons que les réseaux à travers l’Afrique seront renforcées et, finalement, les personnes handicapées auront le pouvoir a faire respecter leurs droits ".

M. Guozhong Zhang, Spécialiste des questions sociales représentant le Co-hôte, le Secrétariat de la Convention relative aux droits des personnes handicapées (DAES) basée à New York, a souligné que " La naissance du Forum africain des personnes handicapées est au très bon moment, à une conjoncture historique critique, où la communauté internationale est à l’étape finale de la réalisation des OMD et prépare un nouveau programme mondial de développement pour la phase suivante après 2015. Il a exprimé que " le DAES, qui est le point focal de l’ONU sur les questions de l’handicap et des personnes handicapées, est impatient de travailler en étroite collaboration avec tous dans l’ADF, l’UA et la CEA. Ensemble, nous sommes plus forts, et ensemble, nous pouvons faire une différence dans la promotion du développement durable et inclusive pour tous, y compris les personnes handicapées ".

La réunion de lancement a été rendu possible avec l’appui du DAES et en collaboration avec le CUA et la CEA, ainsi qu’avec des organisations partenaires de développement, y compris la Fondation Abilis de la Finlande et l’Association norvégienne des personnes handicapées. Un groupe de travail intérimaire (GTI), créé à la suite d’une réunion consultative sur l’ADF qui a eu lieu en novembre 2012, a été chargé de procéder à l’enregistrement de l’organisation et de guider le travail de l’ADF au cours de sa phase initiale, jusqu’à ce qu’un Conseil exécutif formel est élu à la première Assemblée générale ADF, qui se tiendra en 2015. Le GTI est composé de 10 dirigeants des organisations continentales, sous-régionales et nationales des OPH, et comprend des hommes, des femmes et des jeunes leaders handicapées de l’Algérie, Burkina Faso , Cameroun, Gabon, Kenya, Niger, Mauritanie, Maroc, Afrique du Sud, l’Ouganda et la Zambie.

Pour plus ample d’informations sur l’ADF, contacter le Rapporteur spécial de l’ONU : Tél : +2782 775 1175, email : chalklenshuaib68@gmail.com

Recherche sur


Bulletin

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez par e-mail l'actualité